FSU Territoire de Belfort
{id_article}

FORMATION DES ENSEIGNANTS : communiqué SNEP

mardi 17 mars 2009 par FSU 90

Navigation rapide

S.N.E.P.
Syndicat National de l’Education Physique de l’enseignement public (FSU)

Communiqué de Presse du 13 mars 2009

FORMATION DES ENSEIGNANTS

Le mouvement social oblige le ministère à des bougés
mais le compte n’y est toujours pas !

La mobilisation importante dans l’université et les IUFM, le rapprochement opéré avec le 1er et le 2d degré le 11 mars, amènent X. Darcos à un certain nombre de « bougés ». Il précise ce que F. Fillon déclarait il y a 15 jours, il affiche que la réforme définitive ne sera appliquée qu’en 2011 et fait des propositions transitoires sans répondre cependant à la revendication principale d’une remise à plat globale du projet de réforme.
Ces annonces par voie de communiqué jeudi soir, impensables pour X. Darcos il y a un mois, reconnaissent sans le dire que le projet de réforme initiale était inapplicable à la rentrée prochaine. Ainsi est affiché :

- une formation post concours « dont les universités seront les acteurs essentiels »
- l’engagement de retravailler l’articulation masters / concours, l’adossement à la recherche des masters, les évolutions des concours
- l’engagement d’aucune diminution du nombre de places mises aux concours externes de recrutements en 2010

Cependant, ces « bougés » interviennent très tardivement et les mesures transitoires envisagées ne règlent pas, voire amplifient, la confusion créée par le gouvernement :

- aucune quantification de la formation post-concours
- des contorsions sur les concours et les masters qui rendent la situation totalement illisible pour les étudiants
- rien de prévu pour les candidats libres non titulaires d’un master

Si « la meilleure utilisation du potentiel de formation des universités » est affichée, la place et le rôle des IUFM au sein des universités ne sont toujours pas affirmés.

Le SNEP-FSU, favorable à la reconnaissance par un master de la formation des enseignants, continue donc de demander qu’il n’y ait aucune application d’une nouvelle réforme avant 2011, pour permettre un débat national approfondi remettant à plat les propositions et permettant d’engager de véritables négociations sur :

· la révision de l’articulation concours / master
· une pré professionnalisation progressive dès la licence
· des stages de M1 et M2 de qualité, qui ne soient pas utilisés pour combler des déficits dans les établissements
· une formation post concours sur une décharge de service d’un mi-temps, avec aller–retour réflexif sur sa pratique établissement - IUFM
· le maintien et le développement des IUFM
· un nombre de postes aux CAPEPS externe permettant de remplacer tous les départs à la retraite
· des pré-recrutements aidant les étudiants à poursuivre leurs études

Le SNEP-FSU demande le maintien des conditions actuelles pour les concours 2010 et la formation professionnelle associée, notamment dans le cadre des IUFM.
Il exige que soit abandonné l’objectif d’utiliser la réforme pour supprimer des postes.

C’est sur l’ensemble de ces bases – qu’il portera au sein de l’intersyndicale du supérieur – que le SNEP-FSU appelle les personnels à poursuivre leur mobilisation.










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives